agriculture bio a tourves var
 
Amap var :  légumes bio du panier paysan bio Accueil
Panier légumes saint maximin Présentation
  Le verger
  Les ruches
Marché et Foires
Panier légumes saint maximin AMAP
  Définition
  Fonctionnement
  Questions/ réponses (FAQ)
  Point de vue
Panier légumes saint maximin Nos produits bio
  Liste
  Recettes
Panier légumes saint maximin Agriculture bio
Panier légumes saint maximin Ecoconstruction
  Hangar en paille
  Chalet
Panier légumes saint maximin Docs et liens
  Révolution des
silencieux
  Liens
Panier légumes saint maximin Contact


amap sainte baume var



agriculture biologique ab
Agriculture Bio

qualite france Panier légumes saint maximin

nature et progres Panier légumes saint maximin
 

 
 

Les ruches

ruches et ruchers bio dans le Var Nous avons installé les trois premières ruches en 2005, et cela sous l'impulsion de notre cher ami Yves Goutoulli à qui nous devons l'essentiel de notre savoir en matière d'abeilles, de ruches et de miel. Grâce à lui nous avons intégré le GAEG (Groupement d'Entraide Apicole du Garlaban), une bande de joyeux drilles très dynamiques et très généreux. Chaque année, on peut y suivre plusieurs stages de formation théoriques et pratiques. Ce qui nous a permis d'y comprendre un peu quelque chose.

Nos essaims sont issus de l'abeille noire, ou plus exactement de croisements incontrôlés, car ce sont nos amis de l'association qui nous les ont donnés. Chaque année, nous avons augmenté le nombre de ruches, mais nous avons aussi connus quelques déboires et quelques ruches ont été perdues : mauvaises manipulations dues à notre manque d'expérience, mortalité d'hiver d'essaims trop petits, ruches devenues bourdonneuses, mais pas de problème majeur de maladies.

Notre rucher comporte actuellement 9 ruches dont 5 étaient en production cette année.
Nous sommes situés dans une zone où les cultures sont soit viticoles, soit maraichères bio (nous-même). Le reste de la végétation est sauvage.
Il y a beaucoup de forêt de pin et de chênes, du thym, un peu de romarin, beaucoup de sumac, quelques arbres fruitiers, des plantes sauvages : fausse roquette, mélilot, ronciers, trèfle, laurier-tin, lierre, lavande, etc.

Outre les cultures maraichères, nous avons cultivé plusieurs autres plantes : phacélie, maïs doux, tournesol, sarriette, sauge, hysope, lavande, mélisse.
En juin, après une première récolte, nous transhumons une partie de nos ruches sur les champs de lavande. La récolte de miel de lavande se fait fin juillet début août. Les abeilles sont rapatriées chez nous où elles se repeuplent et finissent leurs provisions d'hiver. En effet, pendant la période de transhumance dans les champs de lavande, la reine stoppe la ponte et les ruches se dépeuplent. De retour chez nous, on les cocoone pour les regonfler avant les froids.

Depuis cette année, les traitements contre la varroase sont bio (apiguard/acide oxalique). Progressivement, les cires seront toutes changées pour des cires bios.
Gràce à Marianne et Richard Abba, apiculteurs bios à Kirbon – Trets (13), nous avons pu nous engager sur cette voie. Leurs conseils nous sont précieux.

Pour l'instant, la production est faible, hormis l'année 2008.
Pour l'année 2010, nous prévoyons d'augmenter légèrement le nombre de ruches, en pratiquant des divisions au début du printemps, afin d'éviter un trop grand nombre d'essaimages.

Peut-être un jour nous faudra-t-il penser à changer les reines pour d'autres variétés...

(à suivre)

Téléchargez ici Flash player pour voir cette vidéo.

Visitez aussi le site du GAEG (Groupement Apicole d’Entraide du Garlaban) : http://gaegapi.info

2009 - Mentions Légales   Le Cayre de Valjancelle - Quartier des Poudaspres - 83170 Tourves - courriel